Dialogues Chaleur et Amitié

Annonce INSCRIVEZ VOUS, ET VENEZ PARTAGER AVEC NOUS !...... ECHANGES DE POINTS DE VUE EN TOUTE AMITIE ...... TOLERANCE ET BONNE HUMEUR......

Le syndrome de Peter Pan

Partagez
avatar
Jakady
Administrateur
Administrateur

Inscription : 14/05/2009
Messages : 101050

Date de naissance : 31/07/1953
Masculin Localisation : Doubs

Le syndrome de Peter Pan

Message par Jakady le Jeu 12 Aoû - 22:40

Le syndrome de Peter Pan

Héros du roman de J.M.Barrie, Peter Pan s'est surtout fait connaître au travers du dessin animé de Walt Disney portant son nom. Vivant au Pays imaginaire, il incarne l'éternel enfant, qui refuse catégoriquement de grandir et de devenir adulte.
S'inspirant de la figure de ce héros, le psychanalyste Dan Kiley développe le concept du syndrome de Peter Pan (parfois appelé complexe de Peter Pan). Malgré une approche psychologique rigoureuse, ce syndrome n'est cependant pas reconnu comme une maladie mentale par le DSM-IV(1).
Le syndrome de Peter Pan touche les personnes (plus particulièrement les garçons) qui ont manqué d'affection durant leur enfance. Un tel traumatisme peut avoir plusieurs conséquences :
• Provoquer un syndrome d'abandon, rendant la personne éternellement angoissée ;
• Être la cause d'un blocage émotionnel ;
• Causer un mauvais rapport au réel et un trouble des émotions ;
• Une incapacité à comprendre l'amour désintéressé.
En grandissant, l'enfant s'enferme alors – à la manière de Peter Pan – dans un monde merveilleux, loin des problèmes des adultes. Il reste le plus souvent émotionnellement bloqué au seuil adolescent, atteint d'une incompréhension de l'amour totalement désintéressé.
En l'absence de traitement, les personnes atteintes de ce syndrome restent à jamais des « hommes-enfants », refusant de grandir.
Peter Pan semble joyeux et personne n'ose penser qu'il souffre de sa situation. Les hommes atteints de cette maladie sont en réalité rongés par une souffrance peu visible.
Incapables de tenir compte de la sensibilité de ceux qui les entourent, ils sont souvent intransigeants à un point maladif. Ils n'arrivent pas à s'adapter à la réalité, ils enchaînent les erreurs. Le fait qu'on les reprenne, qu'on les corrige, développe en eux un sentiment de persécution qui peut aller jusqu'à la paranoïa.
Le premier pas vers la guérison d'une telle maladie est tout d'abord d'accepter la maladie. La volonté de guérir est primordiale.
Dans tous les cas il faut parallèlement consulter un spécialiste qui sera à même d'aider la personne dans sa démarche de guérison.
________________________________________
1. (1) ↑ Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux – 4ème révision.


Moi je connais même un président de gouvernement atteind de ce syndrome !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand tu donnes tu perçois plus que tu donnes, car tu n'étais rien et tu deviens?
Antoine de St Exupéry

    La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû - 0:35