Dialogues Chaleur et Amitié

Annonce INSCRIVEZ VOUS, ET VENEZ PARTAGER AVEC NOUS !...... ECHANGES DE POINTS DE VUE EN TOUTE AMITIE ...... TOLERANCE ET BONNE HUMEUR......

10 raisons de ne pas offrir un animal a Noél

Partagez
avatar
Invité
Invité

10 raisons de ne pas offrir un animal a Noél

Message par Invité le Jeu 22 Déc - 9:12

Adopter un animal peut être un moment de joie pour toute la famille, mais c'est une décision importante qui doit être dûment réfléchie avant d'être mise en pratique. Offrir un animal à Noël à un destinataire qui ne s'y attend pas, qui n'est pas prêt pour une aussi grande responsabilité et ne veut peut-être pas d'un animal de compagnie a donc de sérieuses conséquences.



1. Les animaux ne peuvent pas simplement être offerts à quelqu'un d'autre

Alors qu'un pull moche, une cravate trop longue ou tout autre objet qui ne plaît pas peut être échangé en magasin, offert à quelqu'un d'autre ou stocké dans le grenier et oublié, les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité et non des articles de consommation dont on peut facilement se débarrasser.



2. Adopter un animal est un engagement à long-terme

Passé la surprise de trouver un chiot ou un chaton décoré d'un ruban sous le sapin de Noël, la réalité des responsabilités que ce "cadeau" nécessite devient évidente. Un jeune chien ou chat vivra 15 ans ou plus et intégrer un animal à sa famille doit revenir à s'engager à s'en occuper pendant toute sa vie.



3. Un cadeau qui finit par coûter au destinataire

En plus du temps et de l'organisation qu'il faut pour s'en occuper –des ressources en quantité particulièrement limitée pendant les fêtes– la nourriture, les frais de vétérinaire et autres coûts peuvent se révéler être une mauvaise surprise pour le destinataire du cadeau qui ne s'y attendait pas. Selon l'organisation caritative anglaise PDSA, le coût à vie d'un animal de compagnie se situe entre 19.000 et 35.000 euros.



4. Destruction surprise

Un chiot est extrêmement mignon, certes, mais il ne fera pas un très bon "cadeau" pour ceux qui ne sont pas prêts à l'éduquer, lui apprendre la propreté et qui n'auront pas pris des précautions pour éviter que les meubles et autres biens soient endommagés par un petit être excité et curieux.

5. Les fêtes sont assez stressantes comme ça

Entre la préparation de repas, les réunions de famille et les voyages par-ci par-là pour rendre visite à des proches, les fêtes de fin d'année ne sont souvent pas le moment propice pour accueillir un nouvel habitant à la maison. Sans parler du fait que le bruit, l'excès de nourriture et la présence de beaucoup de personnes durant Noël et au Nouvel An peuvent rendre l'acclimatation d'un animal dans son nouveau foyer encore plus difficile.

6. Cela contribue à l'abandon...

Dans les jours, semaines et mois qui suivent les fêtes, les refuges croulent sous le nombre de chiens, chats et autres animaux offerts comme cadeaux et abandonnés par leurs nouveaux propriétaires, qui n'en voulaient pas. Ces cadeaux mettent donc les refuges en état de crise où ils peinent à s'occuper de tous les pensionnaires qui ont tous besoin de soins, de promenades et d'attention.

7. ...et met les animaux en péril

Certains refuges deviennent si pleins quand la vague d'animaux abandonnés les assaille en début d'année qu'ils n'ont d'autre choix que de les euthanasier, faute de place et ressources disponibles. Ainsi des animaux affectueux, doux et en parfaite santé finissent leur courte vie dans une cage et sont détruits seulement parce qu'ils ont eu la malchance d'être donnés comme cadeaux non-voulus.

8. Ces animaux peuvent aussi finir dans la rue

Certains propriétaires ne prennent même pas la peine de déposer les animaux dont ils ne veulent pas au refuge et les abandonnent dans la rue, dans des parcs ou d'autres lieux où ces êtres doivent faire face à divers dangers et peuvent mourir de faim, de froid ou de maladies, être attaqués par d'autres animaux ou renversés par des voitures.

9. Les enfants ne peuvent pas être des propriétaires responsables

Ces animaux sont souvent offerts à de jeunes enfants pour leur faire plaisir, mais dès que l'excitation du nouveau "jouet" disparaît, ce sont les parents qui doivent se charger de l'éducation, du nettoyage et des promenades, et autres responsabilités liées aux animaux de compagnie.

10. Chaque animal est un individu unique

Chiens, chats, lapins et hamsters sont tous très mignons, mais chacun d'entre eux est un individu avec une personnalité distincte. Il ou elle peut ne pas être compatible avec les activités, les attentes et l'expérience du destinataire du cadeau. Si cette personne désire un animal, il est plus judicieux qu'elle la choisisse elle-même pour être certain que l'animal adopté et son nouveau propriétaire seront mutuellement adaptés l'un à l'autre.

Il est important de se rappeler que les animaux ne sont pas des objets à offrir en cadeau sur un coup de tête, que ce soit à Noël ou à tout autre moment de l'année. Ce sont des êtres vivants, qui ont leurs exigences et leurs besoins. Si un proche est disposé à adopter un animal, et est prêt à assumer les responsabilités et l'engagement à long-terme qu'il nécessite, alors pourquoi pas lui offrir un "chèque-cadeau" pour l'adoption d'un animal dans un refuge. De cette façon, le destinataire peut décider du moment approprié pour l'accueil de ce nouveau membre de la famille, et peut également choisir l'animal en question. Ainsi, ce sera un véritable cadeau pour le proche, mais aussi pour un animal de refuge nécessitant un foyer.

    La date/heure actuelle est Dim 17 Déc - 22:14