Dialogues Chaleur et Amitié

Annonce INSCRIVEZ VOUS, ET VENEZ PARTAGER AVEC NOUS !...... ECHANGES DE POINTS DE VUE EN TOUTE AMITIE ...... TOLERANCE ET BONNE HUMEUR......

Le top 5 des arnaques téléphoniques

Partagez

Lysi
Modératrice
Modératrice

Inscription : 20/12/2011
Messages : 52424

Date de naissance : 12/08/1960
Féminin Localisation : Liévin

Le top 5 des arnaques téléphoniques

Message par Lysi le Mer 14 Sep - 13:04

Chaque jour, les services clients des opérateurs de téléphonie mobile sont submergés de plaintes en tout genre. Et le montant de la facture est bien souvent en tête des réclamations ! Pour éviter cette désagréable situation, voici le top 5 des pièges à éviter pour ne jamais vous faire arnaquer !

Le top 5 des arnaques téléphoniques

1) Les cadeaux empoisonnés

Pour vous séduire et vous inciter à souscrire à l'un de leurs forfaits, les opérateurs de téléphonie mobile n'hésitent pas à vous couvrir de cadeaux. Options gratuites, réductions sur la facture : tout cela est bien tentant et vous auriez tort de ne pas en profiter. Prudence ! Ces offres alléchantes ont une durée limitée. Au bout d'un certain temps (3 mois en général), les options offertes comme la télévision ou les minutes de communication supplémentaires deviennent payantes. Une véritable douche froide au moment de régler la facture !

Pour éviter tout malentendu, faites le point avec votre opérateur avant de signer le contrat. Distinguez les options offertes des options incluses dans le forfait et demandez comment les annuler lorsqu'elles arrivent à expiration.

Astuce : notez la date limite dans un agenda pour être sûr de ne pas oublier de résilier. Avant d'accepter une offre gratuite, assurez-vous également de sa réelle utilité. Si vous pensez ne pas utiliser l'option proposée, refusez directement qu'elle soit activée. Cela vous éviterez de devoir la résilier !

Depuis quelques années, la loi oblige les opérateurs à vous tenir informé lorsque les options gratuites deviennent payantes. Restez tout de même méfiant : mieux vaut prévenir que guérir quand il s'agit d'argent.

Votre facture téléphonique est trop élevée ? Obtenir le remboursement du trop-payé


2) Le réengagement forcé

Depuis la révolution des opérateurs sans engagement, les contrats de téléphonie mobile n'engagent plus systématiquement les usagers. Cependant, dans les faits, il existe encore des contrats avec engagement, pour une durée pouvant varier de 12 à 24 mois en général.

Au delà de cette limite, plus rien de vous retient chez votre opérateur. Vous pouvez décider de changer d'offre pour un forfait moins coûteux, ou même aller voir ce qu'il se passe du côté de la concurrence. Un risque majeur pour les opérateurs qui ne sont pas en manque de subterfuges pour limiter les ruptures de contrat et vous réengager à votre insu.

Réglé comme une horloge, le service clients ne manquera pas de vous contacter quelques mois avant la fin du contrat. L'objectif de cet appel : vous réengager ! Si vous êtes satisfait de votre offre actuelle, profitez-en pour demander des avantages en récompense de votre fidélité. Si au contraire vous ne souhaitez pas reconduire votre engagement, méfiez-vous des beaux discours ! Votre opérateur va vous proposer de nombreuses offres très tentantes mais oubliera certainement de préciser que les accepter, c'est vous réengager. Nouveau mobile ou options gratuites, cherchez à savoir ce qui se cache sous ces élans de générosité !


Comment éviter les arnaques téléphoniques ?


3 ) Les petits hors-forfaits

1 euro par-ci, 2 euros par-là, vos factures sont souvent ponctuées de petits hors-forfaits alors même que la totalité de votre crédit n'a pas été utilisée. Rien de bien méchant mais cumulés à l'année, ils peuvent représenter jusqu'à 1 mois d'abonnement ! Si la facture est détaillée, il vous suffit de l'éplucher pour découvrir quelles communications ont engendré des frais. Si ce n'est pas le cas, armez-vous de patience et contactez votre service client. Une fois les causes déterminées, vous pourrez adapter la consommation pour ne pas reproduire ces petits dépassements, ou tout simplement souscrire à une nouvelle option qui les inclura dans votre offre à un prix en moyenne 25 % moins cher.

4) Le service clients

La qualité du service clients est devenue un véritable argument publicitaire pour les opérateurs. Tous se prétendent n°1 sur des domaines bien particuliers allant de la satisfaction client au règlement des litiges. Quoi qu'il en soit, joindre son service client n'est jamais vraiment une partie de plaisir. L'appel a bien souvent un coût, et pas des moindres !

Si aujourd'hui le temps d'attente est gratuit pour la plupart des opérateurs, les minutes de conversation qui s'ensuivent peuvent atteindre des montants exorbitants selon le forfait. Pensez à vérifier le prix de la communication prévu dans l'offre. Sachez également qu'il est possible de joindre le service client depuis un poste fixe. Si vous profitez d'une offre illimitée grâce à un box, l'appel ne vous coûtera qu'un peu de patience ! Le site edcom.fr vous aidera à choisir la solution la moins chère et vous procurera en plus les coordonnées de tous les services clients en un simple clic !

Avant de décrocher votre téléphone, pensez à établir la liste de vos questions. Noyé sous la tonne d'informations débitée par l'opérateur au bout du fil, vous risquez d'oublier l'objet de votre appel. Il ne vous reste plus qu'à vous armer de patience : processus d'identification (nom, prénom, adresse mail, numéro), questionnaire de satisfaction, transfert d'un service à l'autre selon la demande, une simple réclamation peut prendre un temps inestimable !


5) Résiliation et loi Chatel

Vous n'êtes pas satisfait des prestations de votre opérateur téléphonique ? Pas de panique, même si vous êtes toujours engagé, il est possible de résilier ! Spécialement conçue pour développer la concurrence au service des consommateurs, la loi Châtel est en vigueur depuis 2008. Cette dernière vous permet de quitter votre opérateur avant la fin du contrat mais attention, il y a tout de même des conditions !

La loi Châtel ne marche pas n'importe quand ! Avant d'envoyer votre demande de résiliation, vous devez avoir au minimum respecté votre contrat pendant 12 mois et un jour. A partir de ce délai, vous n'aurez qu'à attendre un préavis de 10 jours pour que la résiliation soit effective.

La loi Châtel n'est pas totalement gratuite. Résilier son contrat avant la fin de l'engagement engendre des pénalités. Vous devrez régler à votre opérateur 25 % du montant total restant dû. Par exemple, si vous résiliez un forfait à 30 euros mensuels alors qu'il vous restait 10 mois d'engagement, vous devrez 75 euros à votre opérateur (30X10 = 300, 25 % de 300 = 75).

Bien que très avantageuse en cas de litige, la loi Châtel reste très coûteuse lorsque le temps d'engagement restant est long pour un forfait élevé. Mieux vaut réfléchir à deux fois avant de se lancer.



En matière de téléphonie mobile, les arnaques ne manquent pas. Pensez à partager vos expériences avec les autres radins dans les commentaires pour déjouer les nombreux pièges qui se cachent dans les petites lignes des contrats !


Capucine
Super Membre
Super Membre

Inscription : 11/09/2013
Messages : 22471

Date de naissance : 09/05/1951
Féminin Localisation : France

Re: Le top 5 des arnaques téléphoniques

Message par Capucine le Ven 16 Sep - 9:22

quand je sens une arnaque de ces genres je pose mon phone en disant que j'ai juste quelque chose sur le feu...que je reviens de suite....
je laisse le phone ainsi.....le temps qu'ils raccrochent...

Fantomette
Chat Joueur
Chat Joueur

Inscription : 17/11/2014
Messages : 3822

Date de naissance : 15/06/1964
Féminin Localisation : Isère

Re: Le top 5 des arnaques téléphoniques

Message par Fantomette le Lun 19 Sep - 2:53

Idem pour moi capucine !!! autrement mon tel portable est bloqué comme cela pas d'achat ni de hors forfait ...

Contenu sponsorisé

Re: Le top 5 des arnaques téléphoniques

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 23 Fév - 11:35