Dialogues Chaleur et Amitié

Annonce INSCRIVEZ VOUS, ET VENEZ PARTAGER AVEC NOUS !...... ECHANGES DE POINTS DE VUE EN TOUTE AMITIE ...... TOLERANCE ET BONNE HUMEUR......

Paris Anecdotes

Partagez

Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Jeu 25 Juil - 9:14

Paris VIII - Oeuvre de Jean Rodolphe Perronet, le Pont de la Concorde fut construit entre 1787 et 1791. D'abord baptisé Pont Louis XV, puis Pont de la Révolution, il prendra son nom définitif durant la Révolution. La partie supérieure sera bâtie à l'aide de pierres récupérées de la Bastille. En 1810, Napoléon y fera poser douze statues de généraux... que Louis XVIII remplacera par celles de ministres, militaires et corsaires royaux. Les arches du pont supportant mal le poids de l'ensemble, Louis Philippe mettra tout le monde d'accord en transférant les oeuvres à Versailles

avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Jeu 25 Juil - 9:42

Les Taureaux de Turenne - Jusqu’en 1914, le 67 rue de Turenne abritait la boucherie d’un certain Schuler. En façade, les sublimes têtes de taureaux et les crochets préservés font état de son ancienne fonction.
Cet immeuble se situe non loin du Marché des Blancs Manteaux, construit sous l’Empire pour contrôler la distribution de viande dans le Marais. Cette organisation était devenue nécessaire pour offrir une alternative aux nombreux vendeurs à la sauvette qui sévissaient au coin des rues, depuis la suppression de la Corporation des Bouchers de Paris.
Pour l’anecdote, on raconte que Napoléon III séjourna dans cet immeuble en 1848.

avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Jeu 25 Juil - 9:47

Merci Séverine. J'en apprend des choses sur la ville oú je suis née.  
avatar
Jakady
Administrateur
Administrateur

Inscription : 14/05/2009
Messages : 100191

Date de naissance : 31/07/1953
Masculin Localisation : Doubs

Re: Paris Anecdotes

Message par Jakady le Jeu 25 Juil - 12:08

  





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quand tu donnes tu perçois plus que tu donnes, car tu n'étais rien et tu deviens?
Antoine de St Exupéry
avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Jeu 25 Juil - 19:28

hanna7 a écrit:Merci Séverine. J'en apprend des choses sur la ville oú je suis née.  

  
avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Mar 13 Aoû - 9:11

La Cour du Dragon
La Cour du Dragon, située au niveau de l'actuel 50/54 rue de Rennes, fut construite entre 1730 et 1735. Ce passage s'ouvrait alors depuis l'ancienne Rue de l'Egout face à la rue Sainte Marguerite (Gozlin). La seconde issue débouchant sur l'actuelle rue du Dragon ne fut percée que plus tard. L'endroit était célèbre pour son portail monumental surplombé par une statue du Dragon de Sainte Marguerite. La Cour abritait entre autre de nombreuses échoppes d'artisans métallurgistes, chaudronniers, plombiers et ferrailleurs.
La Cour du Dragon résistera au percement de la Rue de Rennes en 1853 (voir article) et à l'élargissement du Boulevard Saint Germain en 1866. Elle deviendra une curiosité pour les parisiens de la fin du XIXe siècle friands d'un passé architectural gommé par les travaux Haussmanniens. Malgré un abandon progressif, La Cour abrite encore 80 familles en 1900. Son classement aux Monument Historique en 1920, n'empêchera pas sa démolition à partir de 1934. On tâchera tout de même de préserver le portail et la statue. Celle ci est hélas trop dégradée pour ne pas tomber en morceaux lors de l'opération de "démontage".
Laissé durant vingt ans à l'état de terrain vague, l'endroit sera définitivement effacé par la construction d'un immeuble moderne et d'une grande surface en 1955. Un nouveau dragon sera placé au dessus du porche, ultime trace de la mémoire des lieux. Les restes du dragon original est entreposé dans les sous sols du Louvre.


avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Mar 13 Aoû - 9:28

Paris XIII - Le Temple du Droit Humain - (5 Rue Jules Breton) - Maria Deraisme pionnière du féminisme en France sera initiée à la Franc Maconnerie en 1882. Affiliée à la Loge des « Libres Penseurs », elle fondera entre 1890 et 1893 avec le Docteur Georges Martin, la Loge Maconnique du Droit Humain, (ou Grande Loge Symbolique Ecossaise mixte), une loge ouverte au femmes, en réaction au sectarisme de la Grande Loge Centrale De France. Maria décèdera l’année d’après en 1894. Un siècle plus tard, le "Droit Humain" s’est étendu à l’international et revendique plus de 17000 membres rien qu’en France.

avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Mar 13 Aoû - 9:38

Paris IV - Au débouché du Pont Neuf, une première statue d’Henri IV fut inaugurée par son fils Louis XIII en 1614.
Détruite sous la Révolution, Louis XVIII la fera remplacer par François Frédéric Lemot. La rumeur prétendait que l’intérieur de cette nouvelle version dissimulait un certain nombre de documents. Mythe ou réalité ?
La restauration effectuée en 2004 confirmera cette thèse. On y retrouvera entre autres des ouvrages de Sully et Voltaire, les procès verbaux relatifs à l’inauguration de la première version ainsi qu’un mystérieux parchemin dissimulé dans la tête autour duquel le mystère reste entier.

avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Mar 13 Aoû - 9:39

Paris XIII - La Petite Alsace, 10 rue Daviel - Ces 40 pavillons d'inspiration alsacienne furent conçus en 1912 par l’architecte Jean Walter pour la Société de l’Habitation Familiale fondée par l’abbé Viollet. Autre époque, autres mœurs, ces maisons furent pensées de façon à pouvoir accueillir des familles de 12 personnes. Ce charmant pâté de maison évoque le passé industriel du quartier ainsi que les efforts qui furent consentis pour l’amélioration de la condition ouvrière. Cette « Petite Alsace » se trouve non loin de la « Petite Russie » située 22 rue Barrault.

avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Mar 13 Aoû - 9:41

Paris XII - Le Grand Lavoir du Marché Lenoir - Construit 1830 au 9 rue de Cotte, ce type d'établissement était monnaie courante au début du XIXe siècle. Il aurait du être détruit en 1843 à l'occasion de la reconstruction du Marché d'Aligre, mais la protestation des riverains déboucha sur un compromis avec les promoteurs. Il fut décidée que la mythique façade soit préservée et déplacée d'une dizaine de mètre, au niveau du 3 de la rue. L'enseigne, inscrite au titre des Monuments Historique, à gardé son numéro original.

avatar
Invité
Invité

Re: Paris Anecdotes

Message par Invité le Mar 13 Aoû - 9:42

Petit vestige révolutionnaire quasi invisible sur le fronton de Saint Sulpice - "Le Peuple Français reconnoît l'Etre Suprême et l'immortalité de l'Ame" - Ou quand les églises furent transformées par Robespierre en "temples de la Raison".


Contenu sponsorisé

Re: Paris Anecdotes

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Jeu 30 Mar - 12:48